MENU
Réseaux Sociaux
FacebookL.jpg
 
TwitterL.png
 
BloggerL.png
 
SkyrockL.gif
 
MySpaceL.jpg
 
YoutubeL.png
 
 
google-plus-logo.png
 
logo_instagram.jpg


 
Nos Partenaires

logo_de_monaco.png

logo_de_vitrolles.jpg

logo_editions_du_Rocher.jpg

logo_rotary_club.jpg

Casino.jpg

Logo_sausset_les_pins.jpg

 

logo_radio_air_show.jpg

Carrefour.jpg

Web13tv.jpg

logo_synerstem.jpg

LOGO_cheri_fm_berre.jpg

 

bloc_CM_72_dpi_RVB_-_usageWeb.jpg

adee.png

 

Meta_TV.jpg

blazon_saint_amand_les_eaux.png

J_CourbetRTL.jpg

 

logo_ambulance_coudray.jpg

 

MEMBRES

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 105 membres


Connectés :

( personne )
Logos/LogoRobinMini.png MERCI A EUX - Pierre Louis BESOMBES

Pierre Louis BESOMBES
Besombes.jpg
Ecrivain et notre ami
Né en 1966 à Paris, Pierre-Louis Besombes vit dans le Sud de la France, près de Marseille. Diplômé d’École Supérieure de Commerce, il travaille comme analyste de marché dans une société de haute technologie, leader mondial dans son domaine. Mais il délaisse parfois les chiffres pour les lettres.
Passionné par les mythologies, l’archéologie et les sociétés de l’antiquité, Pierre-Louis Besombes s’est inspiré de ces civilisations pour créer ce monde situé avant le déluge. Cela a donné naissance à la trilogie Spiris : « Imagine ce que tu apprendras si tu apprends à imaginer », fait-il remarquer malicieusement. En laissant son imagination et la magie de ses mots prendre le pouvoir, il entraîne ses lecteurs, jeunes et moins jeunes, dans des mondes empreints de mystère et de spiritualité.
Son dernier ouvrage, Les Coïncidences Fantastiques de Spiris raconte la genèse de la trilogie, l’origine des noms des personnages et des lieux. L’auteur s’interroge aussi sur les coïncidences étonnantes qui se sont déroulées pendant l’écriture de Spiris comme si le hasard avait, parfois, un sens...


coincidences.jpg 
Les Coïncidences fantastiques de Spiris (2010)
(Livre dédié à Robin, narrant certains faits)

  Spiris n°4
Croyez-vous au hasard ? Le hasard a-t-il un sens ? C'est en écrivant sa
trilogie qu'une succession de coïncidences répétées ont intrigué l'auteur.
Dans cette chronique de la trilogie, l'auteur dévoile les coïncidences
étonnantes qui lui sont arrivées par l'écriture et qui ont constituées la trame de Spiris. L'auteur raconte aussi celles vécues par ses lecteurs.
Ces coïncidences ont-elles véritablement une raison d'être ? Nous sont-elles destinées ? Le hasard ne serait-il pas une trame, une langue que nous pourrions apprendre à lire ?



spirisn3.jpg 
Spiris et le souffle infini (2009)
 
 
Spiris n°3
Spiris est en quête de Leylane, sa bien-aimée. Celle-ci a été attirée dans un piège, par Elrad, le mage maléfique. Leylane a profané une machine sacrée, le Vaghar. Ce sacrilège a déclenché le courroux de Dieu. Depuis, Leylane est retenue dans un endroit inaccessible aux hommes. Parviendra-t-elle à rejoindre Spiris ? Pourquoi Dieu décide-t-il de punir et de détruire l'humanité en lui envoyant le déluge ? Ce Dieu qui veille sur les hommes, est-il vraiment plein de bonté et de bienveillance ou n'est-il pas plutôt cruel et sanguinaire ? Spiris est, malgré lui, suivi par une foule d'hommes et de femmes qui en ont fait leur guide et leur sauveur. Pour les secourir et retrouver Leylane, Spiris doit affronter ce Dieu omnipotent. En dépit de ses pouvoirs de faiseur de foudre, le combat semble inégal et perdu d'avance. Cette histoire nous renvoie à l'un des mythes fondamentaux de l'humanité que nous retrouvons sur tous les continents comme si, le terrible souvenir d'un déluge avait à tout jamais marqué les hommes dans leur mémoire collective. Spiris sera-t-il ce nouveau Noé pour les chrétiens, cet Utnapishtim pour les Babyloniens, ce Nommo pour les Dogons ?


spirisn2.jpg 
Le Faiseur de Foudre (2007)
(Livre sur lequel Robin travaillait quelques jours avant l’accident) 
 
Spiris n°2  
Spiris , jeune initié aux énergies invisibles et aux mystères du sacré doit faire face à de puissantes tempêtes, des raz-de-marée qui menacent l'équilibre de la terre.
S'agit-il de l'œuvre de l'homme, de la colère de la nature ou de la fièvre des Dieux ? À l'heure où nous vivons les prémices du bouleversement climatique, le roman Spiris, le Faiseur de Foudre nous parle d'un temps ancien où des hommes maîtrisaient les secrets de la nature. C'était l'époque d'un savoir, désormais perdu, détenu par des initiés, celui des Faiseurs de Foudre.
 
 
spirisn1.jpg 
Le Chant de la pierre (2005)
 
Spiris n°1
L'action de "Spiris, le Chant de la Pierre" se passe à une époque très
reculée, bien avant les civilisations connues de l'antiquité. Spiris,
c'est l'histoire d'un jeune orphelin chassé de son clan par un oracle et qui va errer de chapardages en menus larcins. Jusqu'à ce que ses pas le mettent en présence d'une mystérieuse communauté. S'agit-il de brigands, d'un ordre monastique ou simplement de parias ? Ne s'agirait-il pas plutôt de gardiens d'une connaissance oubliée ? Spiris rencontrera sur sa route l'amour, la trahison, la guerre mais aussi des épreuves distillées par un alchimiste, une sorcière ou encore un mage, qui lui permettront peut-être un jour d'accéder à sa véritable identité, c'est-à-dire de devenir enfin lui-même et non plus ce que les autres veulent qu'il soit.

spiris.kazeo.com
 

Extrait des "Coïncidences Fantastiques de Spiris" de Pierre-Louis Besombes aux Editions Quintessence. Toute reproduction sans autorisation de l'auteur est interdite.


"Cela se passait le 30 mars 2007. J’avais rendez-vous au collège Simone de Beauvoir à Vitrolles dans les Bouches-du-Rhône avec deux classes de quatrième, c’est-à-dire des élèves de treize ans environ. Ces adolescents étaient enthousiastes à l’idée de choisir, parmi les propositions de cinq illustrateurs, la couverture finale de Spiris, le Faiseur de Foudre. Mon intervention était fixée à 8h30. En arrivant ce matin au collège, beaucoup d’élèves étaient en pleurs. Je me demandais ce qui se passait. Le proviseur vint m’aviser que tous les cours avaient été annulés. On avait oublié de me prévenir. Mais tout compte fait, il décida de maintenir mon intervention pour occuper les adolescents. Je lui demandai ce qu’il s’était passé. Il me répondit qu’un élève de quatrième avait été foudroyé la veille vers 16h30 en classe nature et que ses camarades venaient à peine d’être mis au courant. Le ciel me tombait à mon tour sur la tête. J’étais pétrifié. Vous pouvez vous douter que mon intervention ne s’est pas du tout déroulée comme prévue. Allez donc parler à des élèves de la foudre alors qu’un de leurs copains a été foudroyé et se trouve dans le coma. Beaucoup d’entre eux pleuraient. Il m’a fallu trouver les mots adéquats, ramener le débat sur les qualités des graphistes, le monde magique de Spiris. J’étais aidé dans la classe par une personne d’une cellule d’aide psychologique. Le premier sens de cette synchronicité n’a-t-elle pas été d’apporter un dérivatif à ces adolescents ? Ils ont ainsi pu oublier l’accident, apaiser leur douleur, parler de dessin et donner libre cours à leur imagination pour décrire comment ils voyaient la suite des aventures de Spiris.

Cette terrible coïncidence m’a en tout cas bien secoué. Quel manque de chance pour ce pauvre garçon ! Il s’est trouvé au mauvais moment et au mauvais endroit. L’accident s’était produit à Trets, à l’Ermitage Saint-Jean-du-Puy. Il n’y a eu qu’un éclair ce jour-là dans tout le département des Bouches-du-Rhône, ont affirmé les pompiers. C’était un phénomène de foudre sèche. C’est-à-dire qu’il ne pleuvait pas. Il faisait soleil. Je me suis rendu sur les lieux pour essayer de comprendre ce drame. C’est un plateau. Une croix de fer haute d’une dizaine de mètres y a été dressée. Il était en train de ramasser du bois. Les gendarmes n’ont pas relevé d’impact de foudre sur la croix, alors qu’elle était à vingt mètres de l’accident. Le garçon ne portait pas d’objet métallique sur lui. La foudre est rentrée par le lobe temporal droit, a traversé le corps et est ressortie par l’orteil gauche. J’ai eu la chance de rencontrer ses parents par la suite. Des gens formidables qui luttent au quotidien pour sauver leur fils. Ils m’ont permis de lui rendre des visites  à l’hôpital. Le garçon, Robin Richard, est resté pratiquement un an dans le coma. Au début, les médecins étaient très sceptiques sur les chances de survie de Robin. Il a fallu que ses parents se battent pour le faire transférer dans un établissement plus adapté à sa prise en charge. Ils ont tous deux mis entre parenthèses leur travail pendant deux ans. Tout un comité de soutien très dynamique s’est mobilisé afin de les soutenir avec l’organisation de nombreuses actions de solidarité. Ce n’est qu’au bout de deux ans, sur l’intervention expresse du ministre de la santé Roselyne Bachelot, que l’adolescent a pu être admis dans la clinique souhaitée à Marseille. Le volume 3, Spiris et le Souffle Infini est sorti le 18 juin 2009. Très curieusement, après deux ans de batailles, Robin a réussi à se faire transférer dans cette clinique de Marseille le même jour. C’est une clinique spécialisée qui doit lui permettre de retrouver plus facilement ses moyens.

L’état de santé du garçon évolue favorablement, mais si lentement. Il ne peut toujours pas parler et bouge péniblement ses membres. Le cœur et les organes vitaux ont été touchés. Les médecins disaient que la foudre lui avait laissé une marque indélébile sur le cœur. Pourtant, un an après il n’y avait plus aucune trace. Les médecins sont pris au dépourvu devant ce garçon. Il devait mourir. Il ne devait pas sortir du coma. Et pourtant, il est là, bel et bien vivant et continue de se battre pour remuer un seul doigt. Cependant, de plus grands moyens mis à sa disposition, tels que l’aide de neurologues, permettraient de lutter contre les effets de la foudre. Il y a en France, un million d’impacts de foudre par an, avec une trentaine de foudroyés, la plupart avec des brûlures légères. Mais le cas de Robin est unique en France. Il a résisté à une terrible décharge de plusieurs millions de volts ce qui correspond à la chaleur de la surface du Soleil en un millionième de seconde.

Son combat, afin qu’il retrouve une vie normale, est loin d’être terminé. Ses parents ont toujours besoin d’aide. Vous pouvez les soutenir en contactant l’association Robin Richard, dont l’adresse est disponible en fin d’ouvrage. Trois ans après les faits, ses parents ont pu ramener Robin chez lui pour un week-end. Trois ans, jour pour jour…

Ce hasard est capricieux. Si vous tapez le nom de Robin Richard sur Internet, vous trouverez le site d’un garçon, un homonyme, qui est passionné par les éclairs, les orages, les nuages. Étonnant !"
(...)

 "Quelque temps plus tard, j’effectuais une séance de dédicaces à Sorgues, dans le Vaucluse. Une dame m’acheta le tome II, Spiris, le Faiseur de Foudre pour son fils. Je voulus connaître le prénom de son enfant pour la dédicace, elle me répondit : Robin. Intrigué, je lui demandais où ils habitaient. Elle me répondit à Thor, cette petite commune non loin d’Avignon. Je me souvins alors de cette malheureuse histoire où la foudre était tombée à Thor, touchant un gamin sur un terrain de football. Celui-ci était depuis fort heureusement tiré d’affaire. Ce qui me sidérait était de constater que dans la mythologie scandinave, Thor était le nom du dieu suprême, celui qui maniait la foudre. D’où venait le nom du village ? Nul ne le sait. Il y a plusieurs villages nommés Thor en Provence. Est-ce que nos ancêtres avaient nommé ces cités Thor parce que la foudre s’y abattait souvent ? C’est une possibilité même si la foudre tombe beaucoup plus souvent à tort et à travers". (...)

"Ces synchronicités sur l’éclair me renvoient, pour ma part en tout cas, encore une fois sur la trace des mythologies. C’est en cela que s’est produite une nouvelle synchronicité. Je suis tombé sur un texte disant que le domaine de Zeus, le père de tous les dieux, celui qui manie la foudre, était l’Olympe. Je le savais bien sûr mais cela a produit un déclic dans la tête. Où se situe le mont Olympe ? En Grèce me direz-vous. Certes, mais il en existe un second en Europe. Où se situe-t-il ? Tout bonnement, en Provence, au-dessus de Trets, là où Robin a été foudroyé. J’étais stupéfait. En approfondissant mes recherches, je découvrais que l’Ermitage Saint-Jean-du-Puy abritait auparavant un ancien temple romain dédié à la déesse Diane. De ce temple, il ne reste rien. Qui était Diane ? C’était la déesse de la chasse et de la nature. C’était Artémis pour les Grecs. Dans la mythologie, elle s’en prenait parfois de façon violente aux enfants. Quel lien peut posséder la mythologie, les cultes des Romains, avec ces événements tragiques causés par la foudre ? Là aussi est-ce que les anciens n’avaient pas baptisé ce lieu « le mont Olympe » parce que la foudre y tombait souvent ?"

spiris.kazeo.com

Un jour où j'ai été visité Robin à la clinique Valmante, je suis tombé sur l'abribus en face de la clinique où on pouvait voir l'affiche d'un film qui était celle du "Voleur de Foudre". Et le nom de l'abribus était Roben.
Avec Robin, les coïncidences sont nombreuses et étonnantes. Quel est le sens de ces synchronicités ? Je n'en sais rien. S'agit -il de messages que nous devons décrypter ? D'avertissements ?
J'ai fini d'écrire "Spiris, le Faiseur de Foudre", ce roman fantastique le 12 mars 2007. Le 29 mars 2007 Robin rencontrait la foudre.

Extraits de "Spiris, le Faiseur de Foudre" de Pierre-Louis Besombes, Editions Quintessence. Toute reproduction sans autorisation de l'auteur est interdite.

"De vastes nuées noires et menaçantes s’amoncelèrent au-dessus de nos têtes. Selhk leva à nouveau son bâton vers le ciel pour y tracer d’autres signes mystérieux puis il bascula brusquement la canne en position horizontale pour la diriger vers un point de la forêt. Soudain, un trait de lumière perça un nuage, pour se frayer un chemin dans le ciel en zigzaguant et venir embraser le sommet d’un arbre. Cette flèche céleste avait illuminé la contrée l’espace d’un instant.

C’était incroyable, la foudre venait de s’abattre à quelques centaines de sap, à l’endroit précis indiqué par le bâton. Je ne pouvais imaginer l’ombre d’une relation entre le geste du pèlerin et l’apparition de l’éclair. Mais l’homme s’était figé en statue. Aucune expression ne se reflétait sur son visage. Je n’eus guère le temps d’approfondir mes réflexions qu’un spectaculaire grondement de tonnerre ébranla alors toute la contrée. Des myriades d’essaims d’oiseaux affolés prirent aussitôt leur envol, braillant dans une incroyable cacophonie à la recherche d’un abri de fortune. Le moment d’après je pus percevoir un rideau de pluie se déversant à l’horizon et qui allait s’élargissant sans cesse. L’averse n’allait pas tarder à nous toucher. Le  renouvela son étrange rituel avec sa canne. Un nouvel éclair aveuglant zébra le ciel. La foudre s’était cette fois dangereusement rapprochée de la tour. Au deuxième roulement de tonnerre, la pluie nous gagna et des trombes d’eau se déversèrent sur nous. Comme j’esquissai un mouvement de fuite, le pèlerin m’ordonna de n’en rien faire. L’inquiétude et la peur commençaient à m’envahir. Aussi fantastique que cela puisse paraître, je me demandais si ses intentions n’étaient pas d’attirer la foudre sur nous. Selhk me prit par le bras et ancra profondément son regard en moi :

- Les anciens de Tankar maîtrisaient de très anciens secrets. De terrifiantes puissances pour le commun des mortels. L’empereur Sedor VII et son Grand Mage Rouge ont vainement cherché à s’emparer de ces pouvoirs. Il faut avoir un cœur pur et innocent pour en être jugé digne, il faut avoir été désigné comme gardien ou héritier par les tankari eux-mêmes pour avoir accès à la transmission. Dans l’existence, il y a des éléments sur lesquels tu exerces une emprise, d’autres sur lesquels tu ne crois pas avoir de pouvoir et enfin ceux sur lesquels tu ne peux avoir d’emprise. En fait, au fil de leur vie, certains s’aperçoivent qu’ils contrôlent de moins en moins leur propre embarcation ballotté par les flots inconstants alors que d’autres renforcent leur pouvoir sur eux-mêmes et tout ce qui les entoure. Il faut sans cesse repousser les limites de ce sur quoi tu ne crois pas avoir d’influence. Il faut aller au-delà des apparences, derrière le sens caché des choses. Les mondes visibles et invisibles sont beaucoup plus liés que ne le pense le commun des mortels."

(...)

- "Arrive le moment du troisième temps. Tu vas te tenir debout sur cette pierre et diriger ton bâton vers le ciel.

- Pour recevoir la foudre ?

- Tu vas attirer le feu du ciel à toi. La cape que tu portes et ton bâton te serviront de protection. Ce même manteau m’a déjà servi d’armure. Il a atténué mon choc avec l’éclair. Ton bâton aussi a déjà été foudroyé et s’il n’a pas brûlé, c’est grâce à sa forme particulière. Il te servira de filtre pour que tu ne récupères que les pouvoirs positifs de  l’éclair.

- Mais cela est pure folie, je vais mourir ! m’écriai-je.

- C’est une des possibilités. Si la foudre touche ta gorge, tu y laisseras ta vie. Et il n’y aura aucun moyen de te ramener en vie. Même un Quatrième Myste, celui qui ramène les morts récents à la vie serait impuissant. La foudre est trop puissante. Ceci dit, tu as déjà été initié aux énergies. Et tu as déjà frôlé la mort dans le puits lors de ton initiation au grade de Premier Myste. Samal te protège. L’éclair a toutes les chances de te laisser la vie sauve et d’éclairer ta vie sous une nouvelle lune. Tu auras alors assez de pouvoir pour combattre tes ennemis et défendre les valeurs de ta communauté. Réfléchis.

- Je n’ai jamais été attiré par le pouvoir.

- Ce n’est pas mon cas non plus. Cependant, nous initiés, sommes obligés de nous communiquer ces pouvoirs de génération en génération et de les préserver des mains profanes. Crois-moi il n’y a pas d’autre moyen de te transmettre ce savoir antique de l’art fulgural.

- Tu as donc reçu la foudre ?

- Comme tu le vois et je n’en suis pas mort.

- Le choc doit être terrible !"
(...)

"Sous l’œil satisfait de mon mentor, je me levai pour prendre position, tout en dressant mon bâton vers le ciel. Selhk alla s’asseoir, jambes croisées, sur une roche en face de moi. Je renouvelai ma concentration et mes prières à Samal.

Du ciel lourd et gris, vinrent percer quelques gouttes de pluie. Selhk m’adressa un cri d’encouragement. Les gouttes froides s’abattaient sur mes cheveux, pareilles à des perles d’or lavant et purifiant mes pensées et mon corps. Une fraîcheur vivifiante montait de la terre. Des nuages jaillirent, un, puis deux éclairs dans le lointain. Leur brève luminosité et le tonnerre qui s’ensuivit me firent tressaillir. Perché devant moi, Selhk souriait. Il me cria : « concentre-toi et attire le feu vers toi » !

Je ne savais dans quelle folie je me lançai mais comme par défi je décidai mentalement d’attirer la foudre sur moi. Un nouvel éclair zébra l’atmosphère mais il était encore loin. J’avais vu ses branches telles des tentacules fouillant le ciel avant de jeter toute sa puissance dévastatrice sur un arbre. L’orage augmenta d’intensité. Une averse violente balaya la clairière. Un vent cinglant s’invita. Les éléments paraissaient se déchaîner. Mon corps détrempé n’était plus qu’une racine de gannor sur le point d’être emporté. Pourtant Selhk ne relâchait pas son observation et continuait toujours à me fixer. D’un signe il me fit comprendre de lever davantage mon bâton. Je croisai son regard puis comme par défi, lâchait mon bâton au sol et brandis mon crochet de fer vers le ciel. Selhk esquissa une expression d’horreur et voulut s’élancer vers moi. Mais le tonnerre gronda et une étrange odeur de soufre se manifesta. L’instant d’après, une lance de lumière foudroyante traversa les nuées pour venir me frapper de toute sa virulence. Mon corps ployant sous cette force terrible fut projeté sur le sol à quelques sap de la pierre. Tout mon être se trouva pris de violentes convulsions. Il n’arrêtait pas de trembler telle une branche d’arbre secouée par une tornade. J’entrevis un instant le visage de Selhk au-dessus de moi et je sombrai dans le néant."



[1] Gannor : légume de couleur rougeâtre.


spiris.kazeo.com
 


Prière extraite de "Spiris, le Faiseur de Foudre", toute reproduction sans autorisation de l'auteur est interdite.

Selhk laissa passer une rafale de vent et commença d’une voix sourde :

- A mon être invisible et authentique,

Tu vis au plus profond de mes entrailles,

En vérité, tu es plus moi-même que moi,

Tu es moi bien avant ma naissance,

Tu es celui que je suis en vérité et non celui que les autres voudraient que je sois,

Tu es ma parcelle de divinité qui resplendit de mille feux dans ma nuit,

Perdu dans mon labyrinthe intérieur, je te prie d’éclairer mon chemin vers toi,

Viens-moi en aide dans les lunes difficiles,

Souffle-moi la force et le courage lorsque je viens à en manquer,

Je sais que tu es toujours là, dans les peines comme dans les joies de la vie,

Je te promets d’être attentif lorsque tu me parles dans mes rêves ou que tu te manifestes dans les signes, dans les rencontres, dans les épreuves,

Tu es mon chant intérieur qui résonne en moi,

Tu es ma source de lumière qui apaise et régénère tout mon être,

Au moment de ma mort terrestre, tu prendras ton envol, emmenant le meilleur de moi-même pour gagner les Pays Sages.

 

Une brise se leva et souffla en nous pour résonner longuement d’étranges vibrations. L’expression de Namaskina s’était modifiée. Son visage rayonnait. Le gardien nous enjoignit de méditer et d’apprendre cette prière par coeur.


priere.jpg

spiris.kazeo.com

Date de création : 29/12/2012 @ 10:18
Dernière modification : 29/12/2012 @ 13:24
Catégorie : MERCI A EUX
Page lue 2211 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne

En Bref

ROBIN1.jpg

LogoRobinMini.png

 13 septembre 2017

RESTONS

 MOBILISES

*****

SIGNEZ LA PETITION

des_soins_pour_Robin.jpg

Des soins pour Robin

 

*****  

FACILE2SOUTENIR

« Association Robin Richard »

vous propose de vous inscrire gratuitement

sur facile2soutenir.fr pour générer des dons,

grâce à vos achats en ligne.

Sans changer vos habitudes

et sans payer un centime de plus

Facile2Soutenir-logo-sombre50.png

*****

EN BREF

(actualité de Robin

ou de l'association)

=====
17 septembre 2017
Vide-Grenier
Vitrolles
 
8 novembre 2017
qui_a_peur_de_soigner_le_jeune_Robin.jpg
 
9 août 2017
Interview
Annick et Bruno RICHARD
BFM TV
 
 
29 mars 2017
10 ANS...
 
5 décembre 2016
report de l'opération
de la bouche de Robin
à cause de son
état de santé désastreux
dans ce centre de Carnelle.
accord entre les parents
et le Pr Goudot
de la Salpetriere
avec un préalable
Robin doit être
dans un vrai hôpital
avant et après l'opération
 
29 mai 2016
logo_bfm_tv.jpg
Bruno RICHARD revient sur
la situation actuelle de Robin
 
25 mai 2016
Robin n'a toujours pas
de rééducation
mme Touraine et ars-idf
font la sourde oreille
malgré les demandes
d'élus, de plusieurs centaines
de personnes et des parents
pour retirer en urgence
Robin de cet endroit
 
15 avril 2016
Robin refait pipi seul
après de nouvelles
erreurs médicales qui le conduisent
aux urgences
le jour de son anniversaire
 
8 mars 2016
Rejet par le
tribunal de marseille
de la responsabilité
de l'éducation nationale
et recours des parents
devant le conseil d'Etat
 
22 février 2016
le seuvrage du respirateur
commence enfin
 
22 septembre 2015
Robin est debout
pendant 15mn
robin_debout_a_carnelle_1.jpg
 
25/08/2015
17/08/2015
transfert de Robin
en réanimation
hôpital de Beaumont / oise
COMA
respirateur artificiel
(au bout de 2 mois)
 
16 juin 2015
Transfert de Robin
Hôpital de Carnelle
Saint Martin du Tertre (95)
avec protocole de soins
négocié au
ministère de la santé
par les parents
 
Paris_Match.png
 
Septembre
Octobre 2014
33 jours
grève de la faim
greve_bruno_2014.jpg
7è grève pour Bruno
dont 5 sous François Hollande
devant les bureaux de 
Madame Touraine 
sans avoir jamais été
reçu par elle
 
 
 
 
 
Ses Livres
 
Parution 8/11//2017
qui_a_peur_de_soigner_le_jeune_Robin.jpg
LogoRobinMini.png
SonLivre.png
Ce Livre est dès maintenant et uniquement
en vente sur commande
depuis le 10 Septembre  
sur le site
 
LogoRobinMini.png
LogoRobinMini.png
 
Fnac.png

 
Amazon.png
 
 
LogoRobinMini.png
^ Haut ^